Ce livre est un apport précieux pour demander à changer de focale et de perspective au sujet des migrations à l’intérieur du continent africain. Celles-ci sont bien plus importantes quan- titativement, mais aussi économiquement et historiquement, que les migrations de l’Afrique vers l’Europe. Elles sont beaucoup plus silencieuses et infiniment moins étudiées que celles du Sud vers le Nord. Ces migrations sont vitales, tant pour les pays de départ que pour ceux d’arrivée. Ainsi, des millions de jeunes partent chaque année pour les pays de la côte, et cela sans susciter les mêmes résistances, fantasmes et peurs qu’en Europe.

Cet ouvrage a le grand mérite d’intégrer les migrations dans la perspective plus large des mobilités, puis d’en examiner les liens avec le développement. Il est rédigé par de jeunes chercheurs africains, qui produisent à partir de leurs terrains spécifiques des analyses à valeur générale sur les sociétés contemporaines. Ils contribuent ainsi au renouvellement des sciences sociales à partir des pays africains.

These companion volumes are refreshing because they introduce us to many less well- known instances which amply illustrate just how mobile African populations really are at the regional, intra-regional and global scales. Paul NUGENT, University of Edinburgh (United Kingdom)

Un ouvrage d’une grande actualité qui aborde la question des migrations sous un angle radicalement nouveau et original : l’articulation dynamique entre la migration, la mobilité et le développement en Afrique de l’Ouest. Ces deux volumes bilingues renouvellent le débat sur les migrations : de quoi faire réfléchir ensemble l’Afrique et l’Europe.Marie-Caroline SAGLIO-YATZIMIRSKY, INALCO, CESSMA Paris (France)

Avec la participation de Naluwembe BINAISSA, Alimou DIALLO, Nyalo Barkissa DRABO, Sylvester KOHOL, A. Aziz MOSSI, Loppa NGASSOU, Lawrence Rafaih OKELLO, Mutiat Titilope OLADEJO, Zakaria SORÉ, Astadjam YAOUBA et Irissa ZIDNABA.

Share this out
  • ISBN print: 978-1-988832-43-2
  • Publication date: October 2019
  • Page count: 294
  • Binding type: Perfect Bound on White w/Matte Lam
  • Trim size: 7.5 x 9.25 in or 235 x 191 mm
  • Language: French (and some essays in English)
  • Colour: B&W

CAD $ 29.99

Author Angèle Flora Mendy

Angèle Flora MENDY : Docteure ès-Sciences sociales de l’Université de Lausanne, diplômée des Universités de Genève et de Saint-Louis du Sénégal, Angèle Mendy est sociologue, enseignante chercheure à l’Université de Lausanne. Précédemment Visiting Research Fellow à l’International Migration Institute (IMI) de l’Université d’Oxford, elle est spécialiste des migrations, des mobilités des professionnels de santé, des politiques de santé publique internationale et des interconnexions entre le Nord et le Sud dans le domaine de la santé. Ses travaux portent sur les carrières des médecins et infirmiers/infirmières africains en Europe et en Afrique. Sa thèse de doctorat a reçu le prix de la Conférence des Universités de Suisse occidentale et celui de la Faculté des sciences sociales et politiques de l’UNIL. Angèle Mendy est l’auteur de l’ouvrage Être médecin africain en Europe publié aux éditions Karthala en 2016.

Author Elieth P. EYEBIY

Elieth P. EYEBIYI : Docteur en Sociologie Anthropologie et PhD en Etudes urbaines, diplômé des Universités du Bénin et du Québec (Canada), Elieth Eyebiyi est enseignant chercheur et Coordonnateur du Programme MIGDEVRI au LASDEL Bénin/Niger. Précédemment Visiting Research Fellow à l’Institute of Advanced Study de Princeton, au Swedish Collegium, à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, chercheur à l’Institut historique allemand de Paris et IsoLomso Fellow à Stellenbosch, il est spécialiste des questions de gouvernance politique et des télécommunications, mobilités, développement et informalité. Ses travaux actuels questionnent la production de l’informalité dans les espaces frontaliers ouest-africains, les mobilités étudiantes Sud-Sud et la place du genre dans le nexus migration et développement. Lauréat du Prix du Rayonnement international de l’Institut national de la recherche scientifique de l’Université du Québec en 2018 et Edinburgh Catalyst Fellowship en 2019. Auteur de plusieurs ouvrages dont le prochain porte sur les mobilités intra-africaines des médecins.